La traduction de Allah y rahmo

La signification de Allah y Rahmo

Vous souhaitez connaître la traduction de Allah y rahmo et savoir comment prononcer cette expression selon les personnes concernées ? Or, vous ne cessez d’entendre cette phrase autour de vous. Mais, vous ne connaissez toujours pas le sens de cette dernière. Dans les lignes suivantes, nous vous révélons tout ce que vous devez savoir sur cette formule en arabe dialectal (darija).

Origine de Allah y Rahmo

Dans le monde entier, les musulmans répètent souvent plusieurs expressions. Quand certaines surviennent durant les moments de joie, d’autres en revanche, arrivent après un malheur. C’est le cas de la parole de ce billet qui n’est autre que « Allah y rahmo ».

À l’instar de la formule « Allah y chafik », cette dernière s’avère être une phrase répandue issue du dialecte arabe. Vous l’entendrez donc fréquemment dans les endroits où se trouvent des gens provenant des pays du Maghreb. Il faut dire que ceux-ci utilisent plus souvent les termes tirés de leur langage courant. Toutefois, sachez que l’origine de cet idiome vient notamment de l’expression en arabe littéraire : « Allah yarhamouh ».

Signification de Allah y Rahmo

Allah y rahmo consiste en une locution prononcée lorsque quelqu’un décède. Plus précisément, il s’agit d’une invocation (dou’a) en arabe dialectal qui signifie : « Qu’Allah lui fasse miséricorde ».

Généralement, le musulman d’origine maghrébine présente ses condoléances de cette façon. Néanmoins, de plus en plus de fidèles emploient la formule en arabe littéraire : « Allah yarhamouh » ou « rahimahou Allah ».

Sachez également que cette expression désigne la 3e personne du singulier masculin. En d’autres termes, on l’utilise quand on parle de « lui » ; que ce soit un homme, un enfant ou encore un nourrisson. Toutefois, pour faire référence à une personne de sexe féminin, on dira en darija : « Allah y rahma ».

Allah y Rahmo en Arabe Littéraire

Nous venons de voir Allah y rahmo en argot. Dès à présent, penchons-nous sur sa version originelle en arabe littéraire. En réalité, cette formule possède plusieurs variantes en langue arabe :

  • La phrase qui se rapproche le plus du dialecte maghrébin est « Allah yarhamouh ». Son orthographe en lettres arabiques est « الله يَرْحَمُهُ ». En revanche, celle-ci n’est pas la seule locution utilisée couramment ;
  • Ensuite, on peut citer : « Rahimahou Allah », dont l’écriture en arabe est : « رَحِمَهُ الله » ;
  • Puis, il y a « Rahmatou Allahi 3aleyhi », qui s’écrit en arabe : « رَحْمَةُ اللهِ عَلَيْهِ » ;
  • Enfin, on trouve aussi « Yarhamouhoullah », dont l’orthographe en arabe est comme suit : « يَرْحَمُهُ الله ».

Ceci dit, ces 4 expressions en arabe littéraire signifient toutes « Qu’Allah lui accorde Sa miséricorde ». Par ailleurs, vous constaterez que les termes « Rahimahou Allah » sont souvent employés lorsque l’on se réfère aux savants de l’Islam ou les personnalités musulmanes décédés. Dans tous les cas, toutes ces formules peuvent servir pour invoquer la Miséricorde d’Allah pour un mort.

Invocation de Miséricorde d’Allah en Fonction Des Personnes

Vous vous en doutez sûrement, on n’invoque pas la Miséricorde d’Allah de la même façon dans chaque situation. Effectivement, la formule Allah y rahmo varie légèrement selon le sexe et le nombre de défunts. Ci-dessous, vous trouverez un tableau décrivant l’utilisation de cette expression en arabe littéraire selon les personnes :

Personne Expression
Première personne du singulier (Je) (Allah yarhamounî) اللَّهُ يَرْحَمُنِي
Deuxième personne du singulier masculin (Tu) (Allah yarhamouka) اللَّهُ يَرْحَمُكَ
Deuxième personne du singulier féminin (Tu) (Allah yarhamouki) اللَّهُ يَرْحَمُكِ
Troisième personne du singulier masculin (Il) (Allah yarhamouhou) اللَّهُ يَرْحَمُهُ
Troisième personne du singulier féminin (Elle) (Allah yarhamouha) اللَّهُ يَرْحَمُها
Deux interlocuteurs présents/es (Vous deux) (Allah yarhamoukoumâ) اللَّهُ يَرْحَمُكُما
Deux interlocuteurs absents/es (Eux deux/Elles deux) (Allah yarhamouhoumâ) اللَّهُ يَرْحَمُهُما
Première personne du pluriel (Nous) (Allah yarhamounâ) اللَّهُ يَرْحَمُنا
Deuxième personne du pluriel masculin (Vous) (Allah yarhamoukoum) اللَّهُ يَرْحَمُكُمْ
Deuxième personne du pluriel féminin (Vous) (Allah yarhamoukounna) اللَّهُ يَرْحَمُكُنَّ
Troisième personne du pluriel masculin (Eux) (Allah yarhamouhoum) اللَّهُ يَرْحَمُهُمْ
Troisième personne du pluriel féminin (Elles) (Allah yarhamouhounna) اللَّهُ يَرْحَمُهُنَّ

Il faut savoir que cette invocation où l’on demande la Miséricorde d’Allah est valable pour parler d’un mort ou d’un vivant.

La Miséricorde d’Allah en Islam

Vous avez pu remarquer que « Allah y rahmo » est une invocation qui sert souvent à demander la Miséricorde d’Allah pour un défunt. Or, c’est la religion musulmane qui nous a enseigné cette dernière. Effectivement, on trouve cette locution dans plusieurs récits prophétiques. C’est pourquoi, celle-ci est donc une parole essentielle à dire lors d’un décès.

Pourquoi Allah y Rahmo Est Une Parole Primordiale ?

D’après les hadiths issus de la Sounnah, on sait que personne ne pourra entrer au Paradis, sauf si Allah (Gloire et Pureté à Lui) lui fait miséricorde. Ainsi, ceci est une des raisons pour laquelle le musulman dit « Allah y rahmo » lorsque quelqu’un décède. De cette façon, il espère qu’Allah (Exalté soit-Il) lui accorde Sa Miséricorde, et par conséquent, le fasse entrer dans Son Paradis.

Le Hadith Sur la Miséricorde d’Allah et l’Entrée au Paradis

Il existe un récit de la tradition prophétique merveilleux qui reprend ce que nous venons d’expliquer à l’instant. Le hadith en français est le suivant :

D’après Abou Saïd (qu’Allah soit satisfait de lui), le Prophète (Paix et Salut d’Allah sur lui) a dit : « Personne ne rentrera au Paradis si ce n’est par la Miséricorde d’Allah. » Ils ont dit : « Même toi, ô Messager d’Allah ? » Le Prophète (Paix et Salut d’Allah sur lui) répondit : « Même moi, sauf si Allah me couvre de Sa Miséricorde. » Et il fit un signe avec sa main, au-dessus de sa tête.

Rapporté par l’Imam Ahmed

Conclusion

Nous avons vu que « Allah y rahmo » constitue une invocation importante fréquemment utilisée pour invoquer la Miséricorde d’Allah pour un défunt. Cependant, nous avons également évoqué que cette dou’a est profitable pour toutes les personnes, mortes ou vivantes, à qui on souhaite l’accès au Paradis.

Retour haut de page