Comment dire cochon arabe

Comment dire cochon arabe

Une richesse, une culture et un monde : La langue arabe est la plus riche des langues. Or, il paraît que les gens trouvent cette langue complexe. Néanmoins, sachez que ces rumeurs ne sont que des a priori. En effet, bien que cela puisse vous sembler alambiqué, vous pouvez apprendre l’arabe facilement. Dans notre article, nous vous révélons un nouveau terme. Effectivement, nous allons vous parler du mot « cochon ». Ceci dit, comment dit-on cochon en arabe ? Restez avec nous pour plus d’informations et plus de détails !

Qu’Est-ce Que le Cochon en arabe ?

Le cochon, ou le porc, constitue un animal faisant partie des mammifères et des omnivores. Contrairement au sanglier, ce dernier consiste en un animal domestique. En fait, depuis longtemps, les gens ont tendance à confondre les porcs, et les sangliers qui, eux, sont sauvages. Plus particulièrement, beaucoup de monde pense que les cochons représentent une sous-espèce dérivant des sangliers.

Cela dit, les cochons sont répandus en Europe, en Asie (surtout en Chine) et en Amérique du Nord (avec le Canada qui est leur plus grand producteur) ?

Par ailleurs, ces derniers possèdent des caractéristiques spécifiques à eux, à savoir :

  • Absence de cou ;
  • Leur grande tête reste baissée tout le temps, même en marchant ;
  • Ils se nourrissent d’absolument tout : les abats, les résidus, les ordures et les excréments.

En outre, notez que le porc ne possède pas de glandes sudatoires. De ce fait, il ne peut se débarrasser de son acide urique. Il contient donc plus de poison qu’un serpent. C’est pour cette raison que la rumeur dit qu’un serpent ne peut pas attaquer un cochon, car ce dernier cache en lui plus de venin que lui.

Comment Dire Cochon en Arabe ?

Afin de savoir comment dire le mot « cochon » en arabe, nous avons procédé à une petite recherche dans le dictionnaire. De ce fait, nous avons trouvé la traduction exacte.

Ainsi, « cochon » en français se traduit par « خنزير » en arabe. Ce dernier se prononce « Khinzir » (vous aurez la suite dans le prochain titre). De plus, sachez que comme en français, le mot « خنزير » est masculin.

Comment Écrire et Prononcer Cochon en Arabe ?

Bien évidemment, nous ne pouvons pas vous laisser dans le flou quant à l’écriture et la prononciation du mot « khinzir ». Nous allons donc vous donner quelques détails concernant chaque lettre se trouvant dans ce mot. De cette manière, vous allez pouvoir apprendre à lire le mot. Voici quelques explications :

  • Le mot commence par la lettre « خ » qui ressemble au « j » espagnol et se prononce du haut de la gorge. En phonétique, le son le plus proche serait « kh ». Ici, la lettre « خ » porte la voyelle « i ». Donc, nous obtenons le son final « khi » ;
  • Ensuite, nous avons la lettre « ن » qui correspond au « n » en français. En revanche, cette lettre ne possède aucune voyelle, elle sera alors muette ;
  • D’autre part, il y a la lettre « ز » équivalente au « z » en français. Ici, celle-ci précède la lettre « ي » qui joue le rôle d’une voyelle longue se prononçant « ii ». Ainsi, le tout donne le son « zii » ;
  • Enfin, nous avons la lettre « ر » qui est le « r » roulé avec la langue.

Le Cochon en Islam

Maintenant que vous en savez un peu plus sur la façon de dire, d’écrire et de prononcer le mot « cochon » en arabe, nous allons aborder un autre thème. Il s’agit de l’avis de la religion de l’Islam sur cet animal.

Il faut d’abord garder en tête (ce qui est extrêmement important pour tout musulman) que nous n’avons pas le droit de manger de la viande de porc. En effet, plusieurs versets coraniques stipulent clairement ce jugement.

Premier Verset

Allah (Exalté soit-Il) a dit dans Son Livre Sacré (traduction approximative des sens du verset) : « Sont interdits pour vous les animaux qui meurent d’eux-mêmes, le sang, la viande de porc et les animaux dédiés à d’autres qu’Allah. Celles qui ont été étranglées, frappées avec un objet, tombées d’une hauteur, encornées, attaquées par un animal sauvage, ce qui a été immolé aux autels des idoles ; tout cela vous est défendu. Interdit aussi est le partage de la viande en consultant des flèches, car ceci est une impiété ». [Sourate Al Maida, Verset 3].

Deuxième Verset

Il (Gloire et Pureté à Lui) dit aussi dans un autre verset (traduction rapprochée des sens du verset) : « Dis : Je ne trouve dans ce qui m’a été inspiré d’interdit, pour un mangeur qui s’en nourrit, sauf si c’est une bête morte, du sang qu’on a fait couler ou de la viande de porc : ce sont des choses souillées ou impies, immolées à d’autres et non à Allah. Quiconque y a été contraint, sans être outrageant ni transgressant, ton Seigneur alors est Absoluteur, Miséricordieux ». [Sourate Al An’am, Verset 146].

Nous comprenons, à travers ces versets, que si l’on veut obéir à Allah, nous ne devons pas manger de la viande de porc (à côté de tous les autres interdits bien sûr).

Plus précisément, dans le deuxième verset, nous constatons qu’Allah qualifie la viande de porc de souillée. Par ailleurs, comme nous l’avons vu, on qualifie souvent cet animal de nettoie-tout. En effet, ce dernier mange les restes de nourriture, les ordures et même ses propres excréments.

De plus, le porc ne possède pas de cou, il ne peut donc pas être égorgé, chose qui est indispensable pour manger la viande en Islam.

Bien entendu, il existe d’autres versets interdisant la viande de porc (le Coran parle du porc dans 5 versets au total), mais ne pouvons pas tous les citer par souci de concision.

Nous arrivons à la fin de notre article. Nous espérons que nous vous avons apporté de nouvelles informations utiles.

Ipad-couv-formation

Tu Ne Sais Pas Lire et Écrire l'Arabe ?

Inscris-toi à notre formation GRATUITE afin d’apprendre à lire et écrire l’arabe rapidement et très simplement inshaAllah ↓ 

Retour haut de page