Comment faire le Tachahoud ?

Comment faire le Tachahoud ?

On ne le répétera jamais assez, mais la prière est un acte d’une importance capitale pour un musulman. En effet, c’est le deuxième pilier sur lequel repose et se base la religion de l’Islam. Cependant, pour bien faire sa prière, il existe des règles à suivre à la lettre. De plus, il y a des formules à dire et à bien prononcer. Aujourd’hui, nous allons donc voir ensemble comment faire le Tachahoud ?

Qu’Est-ce Que le Tachahoud ?

Le Tachahoud est, en réalité, une sorte d’attestation et de prière. Celui-ci se présente sous forme de formule que l’on prononce durant nos prières.

Majoritairement, on dit cette dernière durant les nombres pairs des rakaates, c’est-à-dire durant la 2e rakaat ou bien la 4e. En revanche, l’exception est Salat Al Maghrib qui contient 3 cycles de prière. Par conséquent, il faut réciter le Tachahoud durant la deuxième et la troisième rakaat.

Ceci dit, on ne se contente pas de réciter une formule. Plus particulièrement, il faut aussi exécuter des gestes, comme nous verrons dans un prochain paragraphe.

Est-ce Que le Tachahoud Est Obligatoire ?

Il faut savoir que le Tachahoud est impératif dans la prière pour que cette dernière soit valide et acceptée. En effet, cet acte fait partie des obligations de la prière. Ainsi, tout manquement peut conduire à une non-approbation de sa prière.

Comment Faire le Tachahoud ?

Pour faire le Tachahoud correctement, il faut suivre certaines instructions, à savoir :

  • D’abord, le Tachahoud doit se faire durant la 2e ou la 4e rakaat d’une prière (sauf pour salat Al Maghrib où il se fait durant la 2e et la 3e, car celle-ci comporte 3 rakaates) ;
  • Il se fait après s’être relevé de la deuxième prosternation. Au lieu de vous mettre debout, vous devez rester assis, poser la main gauche sur le genou gauche et la main droite sur le genou droit. Puis, levez l’index droit et bougez-le légèrement pendant que vous récitez la formule ;

Les Différentes Versions de Tachahoud ?

Sachez qu’il existe plusieurs versions du Tachahoud. Or, toutes ces dernières sont approuvées et acceptées. Cependant, la plus commune est celle d’Ibn Mas’oud (qu’Allah soit Satisfait de lui). Ensuite, on en compte cinq autres, également rapportées par des Compagnons du Prophète et Messager d’Allah ﷺ.

En somme, on peut dire qu’il y a six versions rapportées par :

  • Ibn Mas’oud ;
  • ‘Oumar Ibn Al Khattâb ;
  • Ibn ‘Abbâs ;
  • Ibn ‘Oumar ;
  • Aboû Moûsa Al Ach’arî ;
  • ‘Âicha.

La Formule d’Ibn Mas’oud

La version la plus utilisée est la suivante : « Attahiyyatou liLlah, wa assalawatou wa tayyibatou lillah, assalamou aalayka ayyouha nabiyyou wa rahmatou Allahi wa barakatouh, assalamou aalayna wa aala ibadi Llahi assalihin, ashhadou an la ilaha illallah wa ashhadou anna mouhammadan aabdouhou wa rasoulouh ».

En arabe, cela donne ceci :

التحيات لله، والصلوات والطيبات، السلام عليك أيها النبي، ورحمة الله وبركاته، السلام علينا، وعلى عباد الله الصالحين، أشهد أن لا إله إلا الله وحده لا شريك له، وأشهد أن محمدًا عبده ورسوله

La traduction en français est la suivante :

« Les Salutations sont pour Allah, ainsi que les prières et les bonnes actions. Que la paix soit sur toi ô Prophète ainsi que la Miséricorde d’Allah et Sa bénédiction. Que la paix soit sur nous et sur les pieux serviteurs d’Allah. J’atteste qu’il n’y a pas de divinité (méritant l’adoration) autre qu’Allah, et j’atteste que Mouhammed est Son serviteur et Son Messager. »

Les Autres Versions

Il existe cinq autres versions du Tachahoud qui sont moins connues que la précédente et qui sont les suivantes :

La première est comme suit : « Attahiyyatou al moubakarakatou, assalawatou attayyibat lillah, assalamou aalayka ayyouha nabiyyou wa rahmatoullahi wa barakatouh, assalamou alayna wa aala ibadillahi assalihin, ashhadou an la ilaha illallah wa ashhadou anna Mouhammadan rasouloullah ».

La deuxième est la suivante : « Attahiyyatou lillah, wa assalawatou wa tayyibat, assalamou aalayka ayyouha nabiyyou wa rahmatoullahi wa barakatouh, assalamou aalayna wa aala ibadillahi assalihin, ashhadou an la ilaha illallah wahdahou la charika lah, wa ashhadou anna Mouhammadan aabdouhou wa rasoulouh ».

La Troisième : « At-tahiyyatou, attayyibatou, assalawatou lillah, assalamou aalayka ayyouha nabiyyou wa rahmatoullahi wa barakatouh, assalamou aalayna wa aala ibadillahi assalihin, ashhadou an la ilaha illallah wahdahou la charika lah, wa ashhadou anna Mouhammadan aabdouhou wa rasoulouh ».

La Quatrième : « Attahiyyatou lillah, azzakiyyatou lillah, attayyibatou lillah, assalamou aalayka ayyouha nabiyyou wa rahmatoullahi wa barakatouh, assalamou aalayna wa aala ibadillahi assalihin, ashhadou an la ilaha illallah wa ashhadou anna Mouhammadan aabdouhou wa rasoulouh ».

La Cinquième : « Attahiyyatou, attayyibatou, assalawatou, azzakiyyatou lillah, assalamou aalayka ayyouha nabiyyou wa rahmatoullahi wa barakatouh, assalamou aalayna wa aala ibadillahi assalihin, ashhadou an la ilaha illallah wa anna Mouhammadan aabdouhou wa rasoulouh ».

Le Sens du Tachahoud

Si vous lisez toutes les versions citées ci-dessus, vous allez voir que la différence entre toutes ces formules se trouve dans quelques petites subtilités seulement. Plus précisément, il y a des mots en moins, des mots en plus, des mots déplacés, etc.

Néanmoins, le sens reste toujours plus ou moins le même. Il s’agit donc de faire ses salutations pures à Allah et de prier pour que la paix soit sur le prophète Mohammed (Salla Llahou Alayhi Wa Sallam) et sur nous aussi.

Et à la fin, il ne vous reste plus qu’à prononcer la Chahada, qui n’est autre qu’un témoignage de l’unicité d’Allah (Exalté soit-Il) et que Mohammed est Son prophète.

Petit Mot Sur la Prière Al Ibrahimiya

Durant le Tachahoud, il convient aussi de réciter la salat Al Ibrihimiya.

Cette dernière se récite comme suit en phonétique : « Allahoumma salli aala Mouhammed, wa aala âli Mouhammed, kama sallayta aala Ibrahim, wa aala âli Ibrahim, innaka hamidoun madjid, wa barik aala Mouhammed, wa aala âli Mouhammed, kama barakta aala Ibrahim, wa aala âli Ibrahim, innaka hamidoun madjid ».

Voici une traduction de la prière Al Ibrahimiya : « Ô Allah, prie sur Mouhammed, et sur la famille de Mouhammed, comme tu as prié sur Ibrahim, et sur la famille d’Ibrahim, Tu es le seul digne de louange, le Glorieux. Ô Allah, bénis Mohamed, et la famille de Mouhammed, comme tu as béni Ibrahim, et la famille d’Ibrahim, Tu es le seul digne de louange, le Glorieux ».

Et comme pour la première partie du Tachahoud, il y a d’autres versions, qui se différencient également par quelques mots.

Débute l'apprentissage de la langue arabe pour seulement 9,90 € / MOIS

Accède à un programme de 12 niveaux vérifié et validé par un professeur Egyptien de renommé international. Ce programme te fera passer de  » Je ne sais pas lire, écrire la langue arabe  » à  » Je lis, écris, parle et comprend VRAIMENT la langue arabe »

Retour haut de page