Comment faire la prière ?

comment faire la prière

L’Islam repose sur cinq piliers. Et parmi ces piliers si précieux, il y a la prière (Salat). En effet, cette dernière est considérée comme primordiale et occupe la seconde place, après la « Chahada ».Cependant, la prière ne se fait pas de n’importe quelle manière. Au contraire, celle-ci requiert des règles et des consignes bien précises afin d’être pratiquée en bonne et due forme. Voyons donc ensemble comment faire la prière ?

L’Importance de la Prière en Islam !

Comme déjà dit, la prière, ou la salat en arabe, représente un pilier et une base dans la religion musulmane. Or, celle-ci prend une place très importante dans la vie de tout musulman aimant sa religion et voulant la pratiquer de la meilleure des façons.

En effet, la salat constitue, en quelque sorte, le cœur de la religion. Par ailleurs, c’est elle qui fait la différence entre les musulmans et les autres.

Un Témoignage Dans l’Au-delà

Ceci dit, la prière témoignera de nos bonnes actions le Jour du Jugement Dernier. Effectivement, le prophète Mohammed (Salla Llahou Alayhi Wa Sallam) a dit : « La première chose sur laquelle le serviteur d’Allah devra rendre des comptes, au Jour du Jugement, est la prière. Si elle a été accomplie correctement, alors le reste de ses actions sera accepté. Mais si elle est incomplète, alors le reste de ses actions sera incomplet également. »

Une Protection Contre Les Péchés

De plus, la grande importance de la prière se manifeste du fait que c’est, avant tout, une protection contre nos pêchés. Allah (Gloire et Pureté à Lui) a dit dans Son Livre Sacré (traduction approximative des sens) : « Certes, la prière préserve de l’indécence et des actes d’injustice. » [Sourate 29, Verset 45].

Un Bienfait Pour l’Homme

Certes, du point de vue religieux, la prière est une obligation qui permet à son pratiquant d’aller au Paradis. Néanmoins, cette pratique est tellement bénéfique, que ses bienfaits sur Terre ne peuvent se compter. Citons, cependant, quelques avantages de la salat au quotidien :

  • C’est un acte pieux et vertueux qui préserve des tentations et des péchés ;
  • Elle procure paix et sérénité.
  • C’est une activité sportive permettant de faire travailler son corps entier et ses muscles et de ne pas être sédentaire ;
  • Elle enseigne une discipline utile dans la vie quotidienne du priant.

La Place de la Prière en Islam !

La prière est une obligation qui incombe à tout musulman. Il faut la pratiquer quotidiennement 5 fois par jour de façon ponctuelle, selon les lois et les exigences d’Allah (Exalté soit-Il). Il n’est donc pas toléré de la manquer ou de ne pas la pratiquer.

Les Conditions Pour Faire la Prière !

En réalité, la prière se révèle être un ensemble de règles et de gestes parfaitement structurés qui doivent être pratiqués de façon minutieuse.

Ceci dit, il existe 9 conditions à ne pas négliger, pour que la salat soit correcte et acceptée, à savoir :

  1. L’Islam. D’abord, la personne doit, naturellement, être musulmane. Cela veut dire qu’elle devra prononcer la « Chahada » et bien sûr, avoir la foi au plus profond d’elle ;
  2. Avoir la raison. En effet, le fait d’être conscient est essentiel pour la validité de la prière. Un fou, par exemple, n’est pas tenu de la faire, car il n’est pas parfaitement en possession de ses moyens ;
  3. Le discernement. Le priant doit être en âge de discerner entre le bien et le mal.
  4. La purification : c’est-à-dire les ablutions majeures et les ablutions mineures.
  5. La suppression des impuretés. Effectivement, les vêtements et le lieu de prière doivent être propres et vides de toute impureté ;
  6. Se couvrir les parties intimes du corps ;
  7. L’entrée de l’heure de la prière : Comme dit précédemment, la prière est un acte ponctuel. Donc, il n’est pas juste de la réaliser avant son heure, ni après que celle-ci est passée ;
  8. Être orienté vers la Qibla ;
  9. Avoir l’intention.

Comment Faire la Prière en Islam ?

Passons, à présent, à la façon appropriée de faire sa prière en matière de gestes et paroles.

Les Gestes et Paroles à Dire Durant la Prière

Après s’être assuré de respecter toutes les conditions mentionnées ci-dessus, il convient de procéder comme suit :

  • Levez les mains, paumes vers l’extérieur, jusqu’aux oreilles, en disant « Allahou Akbar » ;
  • Ensuite, mettez la main droite sur la gauche, au niveau de la poitrine et commencez par réciter sourate Al Fatiha ;
  • Il est recommandé, ensuite, de réciter une petite sourate du Coran ou des Versets courts de ce que vous connaissez ;
  • Puis, inclinez-vous, en disant « Allahou Akbar » et dites « Soubhana Rabbi Al Adim » 3 fois ;
  • Redressez-vous en disant « Samia Allahou Liman Hamidah » ;
  • Mettez vos mains à hauteur de vos oreilles et dites « Allahou Akbar ». Ensuite, prosternez-vous, en mettant votre front, votre nez, vos mains à plat, vos genoux et la pointe de vos orteils sur le sol ;
  • Lors de la prosternation, dites « Soubhana Rabbi Al Aala » 3 fois ;
  • Redressez-vous en disant « Allahou Akbar » et restez assis sur vos genoux. Mettez chaque main sur le genou qui lui correspond et dites « Rabbi-ghfirlî ighfirlî » 3 fois et prosternez-vous une seconde fois en disant « Allah Akbar » ;
  • Dites « Soubhana Rabbi Al Aala » 3 fois durant la prosternation, puis relevez-vous.

Si vous avez accompli les étapes ci-dessus, vous aurez fait une « Rakaa ». Ceci correspond à un cycle de la prière.

Les Rakaates en Fonction de Chaque Prière Quotidienne Obligatoire

Or, il faut savoir que chaque prière comprend son propre nombre de cycles :

  • Fajr : 2 rakaates ;
  • Dohr : 4 rakaates ;
  • Asr : 4 rakaates ;
  • Maghrib : 3 rakaates ;
  • Isha : 4 rakaates.

Pour clôture votre prière, tournez la tête à droite, puis à gauche, en disant « Assalamou Alaykoum ». C’est ce que l’on appelle la « Salutation » (At-taslîm).

Il est important de noter qu’en se redressant du deuxième cycle, il faudra rester assis et prononcer le « Tachahoud » et « la prière Al Ibrahimiya ».

Pour les prières comportant 2 rakaates, prononcez le « Tachahoud » et la « prière Al Ibrahimiya », puis faites le « Taslim ».

Quant aux prières à 4 rakaates, après le « tachahoud », il faudra se relever, réaliser deux autres cycles, comme déjà montré, et à la fin de la 4e rakaat, dire « le Tachahoud » et « Salat Al Ibrahimiya », puis clôturer sa prière.

Lors de Salat Al Maghrib, prononcez le « Tachahoud et la Salat Al Ibrahimiya » au deuxième et troisième cycle, et enfin, clôturer la prière.

Conclusion

En conclusion, gardez en tête que la prière est un pilier de notre religion. C’est un acte qu’il faut accomplir dûment et avec foi et amour.

Débute l'apprentissage de la langue arabe pour seulement 9,90 € / MOIS

Accède à un programme de 12 niveaux vérifié et validé par un professeur Egyptien de renommé international. Ce programme te fera passer de  » Je ne sais pas lire, écrire la langue arabe  » à  » Je lis, écris, parle et comprend VRAIMENT la langue arabe »

Retour haut de page