Les bienfaits du Sahour

Les bienfaits du sahour

Chaque année, les musulmans du monde entier accomplissent durant un mois entier, un jeune consacré à Allah. Le mérite de cet acte est immense et le musulman doit s’orienter vers la connaissance de la survenue de ce mois et des actes qui y sont liés. Parmi les pratiques, il y a celle relative à la consommation d’aliments. Dans cette article nous allons voir ensemble les bienfaits du sahour

Terminologies diverses

Dans la langue arabe, les mots respectifs de Sahour et de Souhour indiquent tous les deux des niveaux de compréhension différents. Le premier terme renvoie au fait de prendre un repas aux dernières extrémités de la nuit. Le second, exprime quant à lui la composition du repas préparé. Enfin, d’un point de vue temporel, le temps du ‘’Sahar’’ correspond au moment juste avant l’apparition du soleil.

Le sahour : Une pratique légiférée dans la Sounnah

Le repas du Sahour constitue un grand bienfait pour le jeûneur. Il a été instauré par le Prophète {salla Allah ‘aleyhi wa sallam} au cours de la deuxième année de l’Hégire. Cette pratique abroge ce qui a précédé dans les débuts de l’Islam quant à la continuité de la rupture du jeune. Ceci car on ne recommençait pas à se nourrir au cours de la nuit si on venait à s’endormir puis à se réveiller.

On trouve dans la Sounna une incitation à la prise d’un tel repas pour la personne qui entreprend une journée de jeûne 

D’après Abou Sa’id Al-Khoudri (qu’Allah l’agrée), le Prophète {salla Allah ‘aleyhi wa sallam} a dit ;

‘’ Le repas de la fin de la nuit (Sahour), sa nourriture est une bénédiction. Ne le délaissez-donc pas, même si l’un l’un d’entre vous n’avale qu’une gorgée d’eau, car certes Allah et Ses anges prient sur ceux qui prennent le repas de la fin de la nuit. ‘’

(Rapporté par Ahmad et authentifié par cheikh Al-Albany

Il a dit encore dans un hadith, d’après Anas ibn Malik (qu’Allah l’agrée) ; 

‘’Prenez le Sahour, car certes le Sahour est une bénédiction. ‘’

(Rapporté par Al Boukhari et Mouslim)

‘Amr ibn Al ‘Ass (qu’Allah l’agrée) a également dit que le Prophète {salla Allah ‘aleyhi wa sallam} a dit ;

‘’Ce qui fait la distinction entre notre jeûne et le jeûne des gens du livre est le Sahour.’’ 

(Rapporté par Mouslim)

Le musulman ne doit pas s’empresser de manger le repas du Sahour. Abou Hourayrah (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Messager d’Allah {salla Allah ‘aleyhi wa sallam} a dit ;

‘’ Les gens ne cesseront d’être dans le bien tant qu’ils s’empresseront de rompre le jeûne et qu’ils retarderont le Sahour.’’ 

Sahur : La source d’un grand bien

Il y a dans le Sahour un grand bien du fait de sa bénédiction. Cette nourriture constitue une aide précieuse pour le jeûneur qui va entreprendre ses activités de la journée. Cette prise de nourriture juste avant le lever du soleil est suffisante pour les besoins du corps jusqu’au coucher du soleil. Allah fait descendre la bénédiction dans le Sahour qui devient ainsi une quantité de nourriture suffisante dans ce laps de temps. Grâce à cet acte, le jeûneur réunit le fait de s’aider dans les affaires relatives à sa religion tout comme dans ses affaires liées à la vie d’ici-bas. Une petite quantité de nourriture ingurgitée est suffisante pour que la personne rentre dans l’application de la Sounna. Si la personne se sent repoussée à l’idée de manger, elle peut alors boire du lait fermenté ou bien de l’eau au minimum.

Parmi les bénédictions que l’on tire du Sahour, il y a déjà le fait d’être dans l’obéissance à l’ordre intimé par Prophète {salla Allah ‘aleyhi wa sallam}. Ceci, car tout ce qu’il a indiqué comme conduite à adopter contient est un bien complet. Mettre son ordre en pratique est également lié à l’obtention d’une récompense de la part d’Allah, soubhanahou wa ta’ala. Et cela représente le suivi de sa Sounna relative aux paroles ainsi qu’aux actes.

La bénédiction de ce repas spécifique réside aussi dans le Tawfiq entre le jeûne des musulmans et celui des non-musulmans. Cela car les gens du livre interrompent leur prise de nourriture au milieu de la nuit. A cause de cette pratique, ils se privent ainsi du Sahour. Et cette distinction constitue un chose demandée par la Législation.

Le Sahour est un bienfait également du fait qu’il apporte un épanouissement. C’est une source de bien autant matériel pour le corps que pour l’esprit. Par conséquent, le musulman est mieux disposé pour l’accopmplissement des oeuvres pieuses et des adorations au cours des journées.

 Il y a également de nombreux bienfaits pour la santé dans le Sahour. On trouve grâce à lui un dynamisme pour le système digestif. De même, pour la préservation de l’équilibre du sucre qui est présent dans le sang. On compte encore que le Sahour aide à prémunir son corps contre le phénomène de la sécheresse.

L’excellence des dattes dans le repas du Sahour

Les dattes constituent le condiment idéal lors de la prise du Sahour. En effet, dans le hadith rapporté par Abou Houreyrah (qu’Allah l’agrée), le Prophète {salla Allah ‘aleyhi wa sallam} a dit ;

‘’ Quel bon Sahour pour le croyant que sont les dattes.’’ 

(Authentique d’Abou Dawoud)

Les consommer à ce moment-là constitue un acte recommandé dans l’Islam (moustahhab). Elles possèdent effectivement une valeur élevée au sein des denrées alimentaires. Elles sont légères dans l’estomac et faciles à digérer. Les dattes sont autrement richement pourvues en sucre. Et ces sucres font diminuer le ressenti de la sensation de faim. Le jeûne augmente par cela la capacité nécessaire qu’il doit avoir pour son dynamisme quotidien. De fait, il s’écarte du ressenti de la migraine et de l’épuisement.

Voilà donc une série de bienfaits qui se réalisent à l’intention des musulmans à chaque fois qu’ils consomment ce repas béni. Six points sont donc ressortis de ce qui est susmentionné.

A savoir pour résumer ;

  • 1- le suivi du Prophète {salla Allah ‘aleyhi wa sallam}.
  • 2- Une contradiction d’avec les Gens du Livre.
  • 3- Le bien qui est contenu dans les diverses formes de bénédiction
  • 4- Un renforcement pour le corps.
  • 5- Une cause d’aide aux bonnes œuvres.
  • 6- Des bienfaits pour la santé.

Et toute la louange revient à Allah Seigneur des mondes.

Ipad-couv-formation

Tu Ne Sais Pas Lire et Écrire l'Arabe ?

Inscris-toi à notre formation GRATUITE afin d’apprendre à lire et écrire l’arabe rapidement et très simplement inshaAllah ↓ 

Retour haut de page