Les mérites du verset du trône (Ayat Al kursi)

Les mérites du verset du trône (Ayat Al kursi)

Ayat Al Kursi est un verset extrêmement connu par tous les musulmans et il est fortement mémorisé. Ce verset a en effet été indiqué dans la Sounna comme étant le verset le plus immense que contient l’ensemble du Coran. Les mérites et bénéfices que l’on en tire en sont de fait très étendus. En ce sens, nous en faisons la mention et le rappel ici à l’intention de la Communauté musulmane. Nous nous appuyons sur les propos de cheikh As-Sa’di et de cheikh Al-Fawzan sur le sujet.

Ayat Al kursi : Un verset subjuguant 

Allah, soubhanahou wa ta’ala a dit au verset 255 de la sourate Al-Baqarah ;

Allah ! Point de divinité à part Lui, Le Vivant, Celui qui subsiste par Lui-même Al-Qayyoum. Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n’embrassent que ce qu’Il veut. Son Kursy déborde les cieux et la terre, dont la garde ne lui coûte aucune peine. Et Il est Le Très-Haut, Le Très-Grand. 

Ce noble verset contient les notions et la mise en lumière des Attributs parfaits d’Allah. Au sein de la Sounna, il y a une incitation à sa récitation en de maints hadiths. Ce verset d’une grande importance apparaît ainsi comme étant une formule louable à prononcer quotidiennement. Et cela à lieu en divers moments de la journée. Il est bon de réciter ce verset avant le lever et le coucher du soleil. De même, au moment où l’on se couche et à la suite de chaque prière obligatoire. 

Commentaire du verset du trône

  • Allah ! Point de divinité à part Lui

Allah informe ici Ses serviteurs qu’Il est le Seul à mériter l’adoration. Il se singularise dans le droit total et exclusif de divinisation. Toute chose adorée en dehors de Lui est indigne de l’adoration qui lui est vouée. Allah est Celui qui détient la perfection absolue et personne d’autre que Lui ne la possède.

  • Le Vivant, Celui qui subsiste par Lui-même

Les deux Noms cités ici englobent, renferment et impliquent l’intégralité des Noms d’Allah.

  • Le Vivant, Al Hayy, implique la totalité des Attributs relatifs à Son essence. Cela à l’instar de La Vision, de L’Audition, de La Science, de L’Omnipotence et des autres Attributs divins.
  • Le Subsistant par Lui-même, Al Qayyoum, signifie qu’Allah subsiste Seul dans une indépendance totale à quoi que ce soit. C’est au contraire Lui qui permet à toute chose qui existe en dehors de Son Entité de se maintenir et de subsister. Et cela a pour implication qu’Allah fait absolument ce qu’Il veut dans Sa création. Dans la Sounna, il est fait mention que ces deux Noms employés dans une invocation la font être acceptée.

Parmi les formules authentiques de rappel du matin et du soir, on trouve l’invocation suivante ;

  • O Toi Le Vivant, Al-Qayyoum, je cherche refuge auprès de Ta miséricorde. Améliore ma situation de tout point de vue et ne m’abandonne pas à mon sort, ne serait-ce le temps d’un clin d’œil.
  • Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent.

Il résulte de la perfection de la Sa vie, de Son Autosuffisance et de Sa gestion absolue, qu’il n’est atteint d’aucune baisse. Ni le sommeil, ni les prémisses de l’endormissement ne se produisent chez Lui.

  • A Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre.

Le sens de cette Parole est qu’Allah est Le Roi, Le Majestueux Souverain de toute chose. Tout Lui appartient, Il est le Créateur et Celui qui attribue la subsistance. Tout être en dehors de Lui est entièrement dépendant du don de Sa subsistance. La création dans son ensemble est soumise à Son ordre. Et nul autre ne possède quoi que ce soit dans les cieux et la terre, fusse le poids d’une fourmi.

  • Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ?

Cette question est une négation dans sa réalité. Son contenu exprime le fait que personne n’est en mesure d’intercéder auprès d’Allah sans Sa Volonté. En effet, aucune créature ne détient le moindre pouvoir de réaliser cela d’elle-meme.  

Ayat Al kursi : Pour des mérites immense

La définition générale de l’intercession renvoie au fait d’arbiter, de concilier et d’intervenir. L’intercession mentionnée ici dans le verset se produira pour les croyants auxquels Allah voudra faire miséricorde. Et ceci constitue un honneur pour le serviteur de la part d’Allah, soubhanahou wa ta’ala. 

  • Il connaît leur passé et leur futur.

Allah connaît ce qui a existé dans le passé et Il connaît aussi le futur parfaitement.  Lui Seul connaît l’invisible et cela est une spécificité exclusive à sa Divinité. Il dévoile certaines affaires de l’inconnaissable au travers de Ses Messagers. Cela se produit pour que se réalise le bien sur Ses serviteurs.  

  • Son Kursy déborde les cieux et la terre.

Al-Koursy est l’endroit où sont placés les deux Pieds d’Allah. Il est bien plus vaste et beaucoup plus large que les cieux et la terre. Il se trouve au-dessus d’eux et il est situé en dessous du ‘Arch, le Trône d’Allah. Cette dernière création est en effet la plus immense de toutes Ses créations. Ces informations indiquent et mettent en lumière La Grandeur absolue d’Allah.

  • dont la garde ne lui coûte aucune peine.

La garde et la préservation des cieux et de la terre ainsi que leur contenu n’est rien pour Allah. Cela ne représente pas la moindre charge pour Lui. Il n’est atteint d’aucune difficulté dans leur établissement.

  • Et Il est Le Très-Haut, Le Très-Grand.

En conclusion

Le Très-Haut, Al-‘Aly, indique qu’Allah est au-dessus de toute Sa création. Son élévation absolue sur toute chose est donc une élévation de Son Etre. Il est également élevé de par Sa transcendance et Sa Magnificience. Son élévation est aussi effective de par la domination suprême qu’Il a sur toute chose sans aucun conteste.

L’Immense, Al-’Adhim. Allah a conclu ce verset (Ayat Al kursi) par ce Nom. Il nous montre que, de toute éternité, rien ne peut être plus grand qu’Allah ni l’égaler en quoi que ce soit. Devant Sa Grandeur, les orgueilleux s’aplatissent et s’écrasent. Ceux qui s’infatuaient sont amenuisés et rapetissés. C’est Lui – soubhanahou wa ta’ala – qui détient La Grandeur absolue.

Débute l'apprentissage de la langue arabe pour seulement 19 € / MOIS

Accède à un programme de 12 niveaux vérifié et validé par un professeur Egyptien de renommé international. Ce programme te fera passer de  » Je ne sais pas lire, écrire la langue arabe  » à  » Je lis, écris, parle et comprend VRAIMENT la langue arabe »

Retour haut de page