Qu’est-ce que la Roqya

définition de la rokya

Vous avez certainement entendu vos proches poser cette question : « Dis-moi akhy (ou oukhty) : qu’est-ce que la Roqya ? » Votre école en ligne d’arabe vous explique.

Qu’est-ce que la Roqya et comment la faire ?


La Roqya est un moyen légiféré pour guérir un malade d’un mal occulte le plus souvent (ensorcellement par exemple), en lui lisant certains versets du Coran (en ayant la certitude que la guérison ne vient que d’Allah
سبحانه وتعالى).

Il est recommandé par exemple de lire Ayat al Koursy (sourate Al Baqara, verset 255), ainsi que les trois sourates protectrices ( les sourate 112,113 et 114). Si on rajoute la sourate 109 (Al Kafiroun), cela ne sera que bénéfique pour le malade. Il faut savoir aussi que certains savants préconisent de se faire la roqya soi-même, car cela est meilleur (il y a notamment un hadith immense qui montre le mérite de ne pas demander la Roqya à d’autres personnes, et la récompense qui en découle : voir ici)

Les conditions obligatoires pour la Roqya


Premièrement, comme nous l’avons dit plus haut, il est mieux pour le malade de se faire roqya soi-même, et de ne pas chercher que d’autres lui fassent. Mais si une personne est dans le besoin, elle peut demander à ce qu’on lui fasse. Le prophète Mohammed
a fait roqya, et on lui a fait roqya.

Si une personne lui fait la roqya, il faut qu’il soit musulman évidemment, et qu’il la fasse avec des invocations légiférées, et non pas avec des incantations ou des formules qui ne sont pas dans le Coran ou la Sunna.

Deuxième condition : que ce soit fait en langue arabe, et prononcé de façon à ce que ce soit compréhensible.

La dernière condition : que la personne est la ferme intention et la certitudes (al yaqin) que la roqya est un sabab (une cause) et que la guérison appartient à Allah سبحانه وتعالى.

Faire de la roqya une profession     


De nos jours, nous voyons des gens réciter le Coran sur des gens malades, ou le faire dans une bouteille d’eau, et en retour demander une compensation monétaire (et même exiger des prix élevés).

Il faut savoir que ceux qui font du Coran une profession ou un moyen de subsistance sont peut-être dans l’erreur, et on demande qu’Allah les guide. Il n’est pas connu de nos pieux prédécesseurs de cette oumma faisaient ça, car il avait en exemple les prophètes d’Allah, et Allah سبحانه وتعالى nous informe qu’il ne demandait aucune compensation aux gens quand à la propagation des paroles d’Allah سبحانه وتعالى.

Allah dit dans la sourate Hud verset 29 au sujet de Nouh عليه السلام:

وَيَا قَوْمِ لا أَسْأَلُكُمْ عَلَيْهِ مَالاً إِنْ أَجْرِيَ إِلاَّ عَلَى اللّهِ

Traduction rapprochée : Ô mon peuple, je ne vous demande pas de richesse en retour . Mon salaire n’incombe qu’à Allah.

Et dans la sourate Ash-shu’ara verset 145 au sujet de Salih عليه السلام:

وَمَا أَسْأَلُكُمْ عَلَيْهِ مِنْ أَجْرٍ إِنْ أَجْرِيَ إِلَّا عَلَى رَبِّ الْعَالَمِينَ

Traduction rapprochée : Et, je ne demande pas de salaire par rapport à cela. Mon salaire n’incombe qu’au Seigneur des mondes. Les prophètes d’Allah n’ont jamais demandé de récompenses ou de salaire et allah ou a3lam.

 

Débute l'apprentissage de la langue arabe pour seulement 19 € / MOIS

Accède à un programme de 12 niveaux vérifié et validé par un professeur Egyptien de renommé international. Ce programme te fera passer de  » Je ne sais pas lire, écrire la langue arabe  » à  » Je lis, écris, parle et comprend VRAIMENT la langue arabe »

Retour haut de page