Comment dire le poisson en arabe ?

comment dire poisson en arabe

Le poisson représente un mets extrêmement fin et savoureux. Il en existe une quantité tout à fait impressionnante sous la surface des mers et océans. Certains poissons ont un aspect tout à fait remarquable et splendide, lorsqu’ils sont ornés de couleurs. D’autres ont au contraire une apparence terrifiante ou très étrange… Par ailleurs, le poisson est très bénéfique pour la santé. Il est particulièrement riche en vitamines D et est excellent pour le cerveau, le cœur et la vue. En langue arabe, on le nomme; ‘’samak’’ ou bien ‘’hout.’’ Découvrez sans plus attendre comment dire poisson en arabe !

Lisan Al ‘Arab vous donne la définition du mot poisson en arabe

Le prestigieux dictionnaire ‘’Lisan Al ‘Arab’’ donne sa définition du mot poisson. Parmi les informations qu’il donne, on relève que le ‘’samak’’ fait partie du milieu naturel de l’eau. Son singulier féminin (qui désigne son genre d’une manière générale) est ‘’samakah’’. Le pluriel de samak est ; ‘’simak’’, ‘’soumouk’’ (on peut également dire : ‘’asmak’’). Le samakah est aussi une constellation du ciel parmi les constellations de la sphère céleste.

Ibn Sidah, un grammairien et lexicographe arabe qui vivait à l’époque d’Al Andalous, l’Espagne musulmane, a dit ;

‘’ La comparaison a été voulue du fait qu’ elles sont des constellations sinueuses. ‘’

Le verbe samaka désigne la chose ‘’qu’il dresse’’. Tout comme le fait de dire ‘’qu’il l’a élevé et qu’il s’est ainsi retrouvé réhaussé. Le mot simak, qui se traduit en français par plafond, est issu de la même origine. On dit ainsi :  » Tu as élevé un mur’’. On le dit de même pour un toit.

Niveaux de traduction en langue française

Dans le dictionnaire arabe-français ‘’Abd An Nour’’, le verbe samaka a été traduit selon plusieurs significations;

1- Se dresser, s’élever, être haut.

2- Élever, hausser une chose.

3- Donner à manger au poisson.

Pour le mot ‘’samak’’ traduit ’’poisson’’, lorsqu’il est adjoint à d’autres, il peut donner le nom de certaines espèces particulières. C’est le cas de l’éperlan, du turbot, du rousseau, du lançon et du rouget. C’est également le cas pour le saumon, le poisson scie, la sole, le souffleur et le rochier.

Le mot poisson en arabe dans le Coran

Dans la sourate Al Kahf (La Caverne), Allah a mentionné l’histoire de Moussa {‘aleyhi as salam) et de son domestique. Il a ainsi dit au verset 63 :

‘’ [Le valet lui] dit ; Vois-tu, quand nous avons pris refuge près du rocher, j’ai oublié le poisson (…)

Le mot employé ici pour le poisson est hout. Ce même mot est employé également pour désigner des cétacés comme la baleine et le cachalot. On le retrouve ainsi dans la sourate Al Qalam (La Plume), au verset 48. Allah a relaté l’histoire du Prophète Younous {‘aleyhi as salam} lorsqu’il était dans le ventre de la baleine. Il a dit ;

‘’ Endure avec patience la sentence de ton Seigneur, et ne sois pas comme l’homme au poisson qui appela (Allah) dans sa grande angoisse. ‘’

C’est donc ici exactement le même mot de ‘’hout’’, mais pour désigner ici cet impressionnant mammifère marin.

La licéité absolue du poisson

Le poisson est consommable sans aucune distinction. Allah a en effet rendu licite tout ce qui vit sous l’eau. Il a dit ;

‘’La chasse en mer vous est permise, et aussi d’en manger, pour votre jouissance et celle des voyageurs (…) (Sourate Al Ma’idah, verset 96)

Ipad-couv-formation

Tu Ne Sais Pas Lire et Écrire l'Arabe ?

Inscris-toi à notre formation GRATUITE afin d’apprendre à lire et écrire l’arabe rapidement et très simplement inshaAllah ↓ 

Retour haut de page